Passer au contenu principal
12 Juin 2024

Une journée dans la vie – Anne-Laure Chassaing 

Anne-Laure Chassaing

About

Account Manager New Sales chez Clinisys

Depuis septembre 2023, Anne-Laure Chassaing a rejoint les équipes de l’éditeur de logiciels Clinisys en tant qu’Account Manager New Sales pour la recherche de nouveaux clients, les ventes complexes et la négociation.  

Découvrez Anne-Laure, ce qu’elle aime dans son travail et comment elle a évolué depuis ses débuts jusqu’à maintenant:

Avez-vous toujours su ce que vous vouliez faire « plus tard »? 

Depuis toujours, j’ai toujours eu envie de travailler en Allemagne, car j’ai appris l’allemand de manière très intensive à l’école. Grâce à mes études de gestion à l’École de Management de Strasbourg et à mon double master à l’Université Eberhard Karl de Tübingen, j’ai pu y aller. J’ai eu l’opportunité de pouvoir rester en Allemagne. Et j’ai toujours été attirée par le domaine de la santé ou des sciences de la vie, ce qui m’a amenée à m’engager professionnellement d’abord en France. 

C’est vrai – avant de rejoindre Clinisys, vous avez travaillé pour un éditeur de logiciels à Paris, où vous étiez responsable du développement commercial et de la mise sur le marché allemand. C’est donc une carrière fortement tournée vers l’international…?

Oui, c’est ce qui me plaît vraiment : être comme une « frontalière » entre les différentes langues et cultures. Lorsque j’ai commencé en 2013, je débutais dans la vente. Cela a bien marché, c’est pourquoi je suis restée dans le secteur, toujours en me concentrant sur l’acquisition de nouveaux clients. En tant que responsable des ventes dans le domaine des sciences de la vie, j’ai pu ouvrir et travailler avec de nombreux grands comptes au sein de l’industrie pharmaceutique. Et j’ai toujours eu plaisir à travailler avec des équipes aussi bien françaises qu’allemandes. 

Comment avez-vous vécu votre arrivée chez Clinisys Allemagne?

J’ai été très bien accueillie par tous mes collègues. C’était certes un changement, car les cinq années précédentes, j’avais travaillé à Paris avec des collègues français pour le marché allemand, mais les débuts chez Clinisys se sont très bien passés. Une « immersion » chez un client du laboratoire, en particulier, m’a été très utile : j’ai beaucoup appris sur les différentes disciplines de laboratoire et sur le workflow à l’intérieur même du laboratoire. Apprendre à connaître les besoins des clients était également très intéressant et indispensable.  

Et le contact avec la branche française de Clinisys? 

J’apprécie vraiment être en contact avec mes collègues commerciaux des autres pays. Il y a également eu un onboarding international avec les collègues commerciaux français et je me rends régulièrement à notre agence de Paris. On m’a accordé suffisamment de temps pour appréhender les produits et identifier les besoins des clients, spécifiques, à chaque pays. 

Vous avez une longue expérience de la vente : qu’est-ce qui vous attire dans le métier de commercial?  

Ce qui me fait le plus vibrer, c’est le sentiment d’apporter des solutions au client. Transformer des clients insatisfaits en clients heureux : Je peux proposer des produits qui peuvent faciliter la vie des clients. That’s it! 

Selon vous, quelles sont les compétences indispensables pour être commercial?

Je dirais : une bonne dose d’endurance! Surtout quand on est dans la prospection de nouveaux clients, il faut beaucoup d’énergie, il faut toujours s’accrocher. C’est comme le Jogging – c’est d’ailleurs un sport d’endurance que j’aime beaucoup pratiquer dans ma vie privée. Dans le contexte professionnel, j’en retire qu’il faut toujours aller vers le client, s’accrocher, et ce, avec patience et persévérance. Il faut aussi savoir essuyer les échecs de temps en temps – mais il ne faut pas abandonner et toujours garder le cap.  

Auriez-vous des conseils à donner à des personnes à la recherche de changement professionnel? Que ça soit dans leur entreprise ou en dehors? 

Je pense que c’est quelque chose que l’on ressent à l’intérieur de soi, cette force qui nous dit qu’on doit changer, lorsque l’on ne se sent plus à l’aise dans son rôle ou dans son entreprise. Et je conseillerais alors de s’écouter attentivement et d’avoir confiance en soi pour accepter de nouvelles tâches et de nouveaux défis. Et de clarifier son esprit en redéfinissant ses priorités.  Peut-être est-il difficile de quitter ses habitudes, de changer d’emploi et d’innover. Cependant, vous pouvez faire face avec courage.

Autre contenu intéressant: